Comment exporter des marchandises commerciales vers de nouveaux marchés internationaux

Comprendre comment exporter des marchandises commerciales

Vous vous demandez comment exporter des marchandises commerciales? Pour commencer à exporter des marchandises du Canada, vous devrez ajouter un numéro d'importation / exportation à votre numéro d'entreprise habituel. Veuillez visiter notre Démarrage d'une section entreprise pour savoir comment ouvrir une entreprise en Colombie-Britannique et comment ajouter un numéro d'import / export.

Vous devrez peut-être également obtenir des permis ou des licences, ou suivre des réglementations gouvernementales spécifiques, pour exporter certains produits. Voir Site Web de l'Agence des services frontaliers du Canada pour déterminer les réglementations dont vous devez être conscient.

Êtes-vous prêt à exporter?

Une question importante à se poser est la suivante: «Sommes-nous prêts à exporter?» Il ne suffit pas simplement de vouloir vendre vos produits à l'international; vous devez également être prêt pour cette nouvelle entreprise commerciale.

Bien que les entreprises d'exportation diffèrent, elles partagent toutes certaines caractéristiques, notamment une équipe de direction engagée, une capacité de production et une capacité financière.

Planification des exportations

Tout comme votre entreprise nationale, votre entreprise d'exportation nécessitera un plan complet pour vous aider à identifier les étapes à suivre pour vendre à l'international. Un plan d'affaires vous aidera à comprendre les exigences légales pour faire entrer votre produit sur un nouveau marché, à identifier les coûts associés à l'exportation et à développer une stratégie globale pour cette nouvelle entreprise.

Le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI) publie un Guide pas à pas pour l'exportation. Outre les modèles de plan d'exportation, ces guides vous permettent de:

  • Évaluez la préparation à l'exportation de votre entreprise
  • Construire un plan d'exportation
  • Recherchez et sélectionnez votre marché cible
  • Créer un plan de marketing d'exportation
  • Déterminez les meilleures méthodes pour livrer votre produit ou service à votre marché cible
  • Élaborer un plan financier solide
  • Comprendre les aspects juridiques clés du commerce international

Faites vos devoirs pour trouver vos marchés

L'étude de marché est une étape essentielle pour comprendre comment exporter des produits commerciaux. Avec près de 200 pays dans le monde vers lesquels exporter, vous voulez vous assurer que vous ciblez les bons.

Grâce à des études de marché, vous pouvez déterminer quels pays ont un potentiel pour votre produit, qui sont vos concurrents sur ce marché et quelles sont les tendances de votre produit sur ce marché.

Criblage des marchés potentiels

  1. Obtenez des statistiques d'exportation. Recherchez le Statistique Canada site Web pour voir où vont les exportations canadiennes.
  2. Identifiez les marchés potentiels. Parmi les pays que vous avez identifiés, lesquels ont le plus de potentiel? Les marchés sont-ils en croissance là-bas? N'oubliez pas de ne pas seulement regarder les plus grands marchés; regardez les petits marchés secondaires qui pourraient avoir moins de concurrents.
  3. Ciblez les plus prometteurs. Parmi les marchés que vous avez identifiés, choisissez entre trois et cinq qui vous semblent les plus prometteurs et lancez des recherches plus poussées.

Évaluer vos marchés cibles

  1. Examiner les tendances des produits. Recherchez des informations sur votre produit ainsi que sur les produits associés. Le Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI) a des rapports d'études de marché gratuits pour divers pays dans différents secteurs industriels. Vous pouvez également vous tourner vers les associations industrielles canadiennes liées à votre entreprise. Même si vous n'êtes pas membre, ils peuvent avoir des rapports de recherche à votre disposition.
  2. Faites des recherches sur la concurrence. Vous devez savoir qui sont vos concurrents. Cela comprend à la fois les concurrents étrangers et nationaux. Google est une excellente ressource, tout comme les rapports publiés par le MAECI.
  3. Analysez le marché. Recherchez tous les facteurs pouvant affecter la commercialisation et l'utilisation de votre produit. Par exemple, le nom de votre produit a-t-il une signification différente dans la langue locale ou devez-vous modifier votre taille pour l'adapter au marché local?
  4. Identifiez les obstacles. Vous devez également savoir s'il existe des barrières à l'exportation ou à l'importation importantes. Les barrières à l'exportation les plus courantes sont les contrôles à l'exportation de certains produits. Pour vérifier s'il existe des contrôles d'exportation pour vos produits, vérifiez avec le Division des contrôles à l'exportation et à l'importation du MAECI. Les barrières à l'importation peuvent inclure des droits d'importation importants ou des réglementations d'importation pour votre produit. Vous devrez vérifier auprès de l'agence des douanes du pays étranger pour déterminer ce que cela peut être. Vous pouvez également vous renseigner auprès du bureau du MAECI à l'étranger.
  5. Choisissez un marché. Une fois que vous avez effectué une étude de marché, vous devez déterminer quel marché est le plus approprié. Pour une petite entreprise qui commence tout juste à exporter, nous vous recommandons de cibler au plus deux marchés à la fois.

Trouver des acheteurs qualifiés

Une fois que vous avez identifié les marchés que vous allez cibler, vous devrez trouver les acheteurs de votre produit sur ce marché. Il existe différentes stratégies que vous voudrez peut-être envisager:

  • Recherche en ligne. Utilisez GoogleBoussoleou Alibaba.
  • Assistez à des salons professionnels. Pour une liste des salons professionnels, reportez-vous à biztradeshows.com.
  • Contactez les associations industrielles. Lorsque vous recherchez votre marché d'exportation cible, recherchez les associations industrielles pertinentes, car elles publieront souvent une liste de leurs entreprises membres ou pourront vous en fournir une.
  • Utilisez le Service des délégués commerciaux du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI). Pour les entreprises prêtes à exporter et qui ont un produit commercialisé, le Service des délégués commerciaux possède des bureaux au Canada, ainsi que plus de 150 bureaux à l'international.

Prendre soin de la logistique

Une fois que vous avez effectué une vente, vous devrez expédier votre produit à votre client international. En raison de la complexité du transport des produits hors du pays, les exportateurs obtiennent souvent l'aide des transitaires (entreprises qui organisent l'expédition des marchandises d'un pays à un autre). Vous pouvez trouver un transitaire en visitant le Association canadienne des transitaires internationauxsite de.

Exporter la documentation: tout est dans les détails

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), l'agence des douanes du pays étranger vers lequel vous exportez, et même l'acheteur, peuvent tous vous demander de remplir des documents pour vous conformer à la réglementation sur l'importation.

L'ASFC offre séminaires gratuits sur l'exportation de produits commerciaux Du Canada. Nous vous recommandons d'assister à l'un de ces séminaires pour comprendre quelles sont vos responsabilités.

Si vous exportez pour la première fois, nous vous recommandons également de travailler en étroite collaboration avec votre transitaire pour vous assurer que tous vos documents sont en ordre.

Prix ​​juste

Lorsque vous apprenez à exporter des produits commerciaux, votre prix est essentiel. Il existe différentes méthodes pour déterminer le prix de votre produit. Les plus courants sont:

  1. Basé sur les coûts. Dans cette méthode, vous calculez tous les coûts associés à la fabrication de votre produit et à l'exportation de vos produits. En utilisant cette méthode, vous pouvez déterminer si l'exportation est une option financièrement viable pour votre entreprise. Certains coûts importants à prendre en compte sont:
    • Frais d'études de marché
    • Coûts de production
    • Exporter la documentation
    • Fret et assurance
    • Droits d'importation
    • Majoration du grossiste
    • Majoration importateur / distributeur
    • Majoration au détail
    • Les frais de déplacement
    • Frais de traduction
    • Coûts d'adaptation des produits
    • Commissions ou autres coûts associés aux représentants étrangers
  2. Demande du marché. Ici, vous ferez des recherches sur le marché pour savoir ce que les consommateurs sont prêts ou capables de payer. Si vous déterminez que votre prix de vente actuel est trop élevé pour le nouveau marché d'exportation, il peut y avoir des moyens pour vous de modifier votre produit pour réduire son coût.
  3. Prix ​​des concurrents. S'il y a beaucoup de concurrents sur le nouveau marché, vous pourriez être obligé d'égaler les prix de vos concurrents pour être compétitifs.

Conditions de paiement

Il est important de clarifier avec votre acheteur les conditions de vente qui décrivent les obligations, les risques et les coûts de l'acheteur et du vendeur.

Incoterms sont les conditions de vente les plus communément acceptées dans les affaires internationales. S'il te plaît visitez le site Web de la Chambre de commerce internationale pour une description complète des incoterms.

Modes de paiement

Vous voudrez vous assurer d'être payé intégralement et à temps. La façon dont vous gérez cela dépendra de la fiabilité de votre acheteur. Les modes de paiement de base, classés par ordre du moins risqué au plus risqué pour l'exportateur, sont:

  • Paiement d'avance. Votre entreprise reçoit le paiement des marchandises, généralement par virement bancaire ou parfois par chèque, voire par carte de crédit, avant l'expédition. Une fois que vous avez reçu l'argent, vous vous arrangez pour expédier le produit à l'acheteur.
  • Lettres de crédit documentaires (LC). Il s'agit généralement d'un bon compromis tant pour l'acheteur que pour le vendeur, et constituent le moyen de paiement le plus courant dans les affaires internationales. Les LC travaillent en s'appuyant sur les banques pour recevoir et vérifier les documents d'expédition et garantir le paiement. Pour plus d'informations sur les LC, contactez votre banque commerciale.
  • Compte ouvert. Si l'acheteur est bien établi, très digne de confiance et a été soigneusement vérifié pour sa solvabilité, vous pouvez envisager de simplement facturer l'acheteur qui vous paiera à une date ultérieure.

Comment exporter des marchandises commerciales - En savoir plus

Vous souhaitez en savoir plus sur l'exportation de produits commerciaux? Pourquoi ne pas parler à l'un de nos Conseillers en commerce international? Ils offrent des services de conseil individuels en personne à Waterfront Station, ou à distance via Skype / téléphone.

En savoir plus

Quel que soit le stade de l'entreprise ou le problème auquel vous êtes confronté, Small Business BC offre une gamme de séminaires et notre séances consultatives individuelles pour convenir à toute entreprise.

Voir plus d'articles

Nominations ouvertes pour les Prix SBBC 2021

Célébrez les succès et la résilience des petites entreprises lors des Small Business BC Awards 2021. Proposez votre entrepriseOu un entreprise que vous aimez, à travers six catégories diverses. Les nominations courent jusqu'au 8 marsth. Bonne chance!